Science & sécurité - Nouvelles...

Les OGM ne présentent pas de risques pour la santé ou l’environnement

Telle est la conclusion du rapport de l’Académie américaine des Sciences, la NAS, après l’étude de près de 1000 publications par 50 scientifiques. 
Les scientifiques n’ont pas identifié de différences entre les OGM et les cultures conventionnelles concernant les risques sanitaires et environnementaux pour les plantes et les traits existants, même si les experts ont admis la difficulté à détecter des effets subtils ou à long terme. Les chercheurs n’ont pas identifié de perte spécifique de biodiversité et les effets sociétaux et économiques des cultures OGM sont souvent positifs. 
Pour la NAS, les nouveaux outils de génie génétique et la meilleure connaissance de l’expression de l’ARN et des protéines devraient permettre de mieux identifier des différences si elles existent, notamment dans les traits les plus complexes comme la tolérance à la sécheresse, la meilleure utilisation de l’azote ou une plus grande efficience de la photosynthèse. 
De plus, pour la NAS, le développement d’outils de retouche génétique comme le CRISPR CAS bouleverse l’ingénierie génomique car ils peuvent être utilisés à des fins différentes. Ces nouveaux outils exigent que les instantes réglementaires repensent leurs modes d’évaluation, en tenant davantage compte des transformations effectuées que les outils utilisés. 
 

Click to download

Share